Comment utiliser les dessins CAO pour les schématiques r et les assemblages de câbles : 3e Partie

La 3e partie tant attendue des blogues de Sainesh Solanki sur la conception des câbles et des faisceaux est en ligne ! Cet épisode vient compléter la mise en place des bibliothèques avec les têtes de connecteurs, les cosses de sertissage, et la modélisation des éléments thermorétractables. Nous introduisons également quelques paramètres qui permettent de vérifier la compatibilité des câbles et des sertissages. Cela vaut la peine d’y jeter un coup d’œil !

Création de composants... suite

Deux symboles schématiques supplémentaires peuvent être ajoutés. Le premier est le sertissage (broche/prise) qui sera intégré dans la tête de connecteur si l'assemblage l'exige. L'autre composant est le thermorétractable qui permet de regrouper correctement les fils entre le câble et la tête de connecteur. Dans la plupart des cas, nous en avons besoin pour la nomenclature, mais il y a quelques autres avantages. Commençons par le sertissage.

Composant de sertissage : Broche et prise

Ces composants sont légèrement différents en ce sens qu'ils n'ont pas nécessairement besoin d'un dessin à l’échelle 1:1 (comme la tête de connecteur). Au lieu de cela, le composant ne contient que le ou les symboles schématiques requis. Vous voyez dans la Figure 1 le symbole schématique d'une broche à sertir :

Figure 1. Modélisation de circuit imprimé : Symbole schématique d’une broche.

Figure 1. Modélisation de circuit imprimé : Symbole schématique d’une broche.

Pour plus de clarté, vous pouvez créer une deuxième sous-partie qui inclut une image JPEG ou bitmap du sertissage. Pour le symbole principal (comme celui de la Figure 1), je préfère que la forme géométrique soit rectangulaire, sauf que le côté droit désigne une formation extérieure. Ceci représente une broche car les broches sont des objets mécaniques qui dépassent de la tête de connecteur. C'est pourquoi la goupille du côté gauche est orientée vers l'extérieur.

Après avoir créé les attributs graphiques, dans les propriétés du composant, vous remarquerez deux paramètres critiques référencés : le "Contact Plating" [Revêtement des contacts] et le "Wire Gauge" [Calibre des fils] (voir Figure 2).

 Figure 2.  Propriétés des composants avec les paramètres "Contact Plating" et "Wire Gauge" pour la modélisation du circuit imprimé

Figure 2.  Propriétés des composants avec les paramètres "Contact Plating" et "Wire Gauge" pour la modélisation du circuit imprimé

C'est à l'intérieur de ces propriétés de composants que vous créez les paramètres qui désignent les véritables propriétés de la broche et la façon dont elle peut être comparée à une tête de connecteur ou à un composant de câble au moyen d'une nomenclature ou autre rapport. L'avantage est de s'assurer que la connectivité de la conception est exacte avant de procéder à son montage. Ces deux paramètres (au minimum) permettent de vérifier facilement que les câbles, les sertissages et les têtes de connecteurs sont tous entièrement compatibles.. Grâce à ces paramètres, nous pouvons faire une comparaison directe dans des tableaux ou même utiliser un script personnalisé pour activer un contrôle de règles de conception de câblage, qui compare les calibres de fils et de sertissages, etc. Mais nous y reviendrons en détail dans un autre blogue.

La prise [par opposition à la broche] a une représentation graphique très différente, comme le montre la Figure 4 :

Alt text: Figure 4. Modélisation de circuit imprimé : Symbole schématique d’une prise.

Dans ce symbole schématique, il a la même forme rectangulaire, mais nous avons ajouté une indentation pour identifier la prise. L'indentation représente une broche qui va s'insérer dans une prise.

Notez qu'il y a un petit point noir sur le côté gauche. Il s'agit de l'objet « Broche schématique Altium Designer® », dont la longueur est uniquement réglée sur zéro. Parce que pour dessiner le schématique, nous câblons jusqu'au bord du symbole rectangulaire, et la broche de longueur zéro établira la connexion à la liste de réseau.

La Figure ci-dessous illustre comment placer une prise/ broche dans un dessin schématique :

Alt text: Figure 5.  Comment placer sertissage dans un dessin schématique pour l’assemblage de câbles.

Comme indiqué précédemment, la tête du connecteur est connectée d'un côté, tandis que l'autre côté continue jusqu'au câble. Leur assemblage peut maintenant être expliqué dans une série de notes d'assemblage. Mais nous expliquerons cela un peu plus loin. Passons maintenant aux éléments thermorétractables. Voyons comment les traiter dans le dessin schématique.

Éléments thermorétractables

Comme indiqué précédemment, les éléments thermorétractables sont utilisés pour regrouper les fils à l'extrémité des câbles. Pour créer ce dessin, vous pouvez utiliser la courbe de Bézier et intégrer deux éléments dans un composant. Vous voyez ci-dessous les parties supérieure et inférieure de l’élément thermorétractable :

Figure 6.  Partie supérieure d'un élément thermorétractable dessinée avec une courbe de Bézier

Figure 7.  Partie inférieure d'un élément thermorétractable dessinée avec une courbe de Bézier

Comme vous pouvez le voir, j'ai utilisé la courbe de Bézier pour créer le haut et le bas. Mon raisonnement est que ces éléments thermorétractables seront placés sur le dessin mécanique (car ils n’ont aucune fonction électrique). Cela implique qu'il fait partie de l'assemblage, mais seulement en tant que partie mécanique. Lorsque vous créez la gaine thermorétractable en tant que composant, vous devez remplacer "Standard" par "Mécanique" dans le champ Type, sous le menu déroulant Type. En outre, une bulle d’élément sera la troisième partie que vous définirez comme faisant partie de l’assemblage, tout comme les autres composants à visualiser dans votre nomenclature.

Lorsque vous créez une gaine thermorétractable comme composant en deux parties, "haut" et "bas", vous pouvez simplement les placer dans la largeur qui vous convient, en fonction du dessin du câble. La Figure 8 ci-dessous montre comment positionner les parties haute et basse de la gaine thermorétractable.

 Alt text: Figure 8.  Finalisez le dessin de la gaine thermorétractable attachée avec le câble.

Alt text: Figure 8.  Finalisez le dessin de la gaine thermorétractable attachée avec le câble.

Comme vous pouvez le voir, l’élément thermorétractable donne une idée visuelle du le produit fini, avec les fils regroupés entre le câble et la tête du connecteur.

Ceci conclut notre section sur l'assemblage du câblage. Dans le prochain blogue, je discuterai de la façon d'assembler et d’agencer un plan de câblage complet. De plus, j’ajouterai quelques idées pratiques en cours de route, alors restez à l'écoute pour en savoir plus !

Suivez Altium en action...

Intégration MCAD

About the Author

Biography

More Content by Sainesh Solanki
Previous Article
Fabrication de PCB multicouches  Céramique ou FR4 : Quand choisir l’un ou l’autre et comment
Fabrication de PCB multicouches Céramique ou FR4 : Quand choisir l’un ou l’autre et comment

L'utilisation d'un matériau céramique pour votre prochain circuit imprimé multicouche améliorera sa fiabili...

Next Article
Comment éviter les problèmes courants d'intégrité du signal dans vos conceptions
Comment éviter les problèmes courants d'intégrité du signal dans vos conceptions

Garantissez l’intégrité du signal sur les PCB de vos conceptions haut débit. Grâce à Altium, détectez et év...