La certification IPC-CID est-elle réellement importante pour votre carrière ?

 

En tant qu'ingénieur électricien en chef, Stephen Chavez supervise l'équipe de conception d'une entreprise renommée du secteur de l'aéronautique militaire, établie dans la région du Grand Phoenix en Arizona. Ingénieur et concepteur de circuits imprimés chevronné, sa passion pour la conception l'accompagne bien au-delà de sa journée de travail. Détenteur des certifications CID, CID+ et CIT, Stephen est aussi membre du directoire du conseil des concepteurs de l'IPC, un rôle qu'il conjugue avec ses activités de formateur CID auprès de l'Eptac et chroniqueur pour le magazine PCB007. Dans cet article, Stephen partage avec nous son attachement à la formation CID ainsi que l'importance de cette dernière pour les concepteurs d'aujourd'hui.

 

Judy Warner : Quand avez-vous reçu les certifications CID, CID+ et CIT ?

 

S. Chavez : J'ai obtenu la certification IPC-CID en 2008 après une formation animée par Dieter Bergman.  Un peu plus tard, en 2012, j'ai reçu la certification CID+ lors d'une formation assurée par Gary Ferrari.  Enfin, début 2016, j'ai reçu le statut et la certification de formateur certifié IPC (CIT) en conception de circuits imprimés sous la direction des formateurs MIT Gary Ferrari, Mike Creeden et Cherie Litson. Comme vous pouvez le voir, j'ai eu l'incroyable privilège de recevoir les enseignements de certains des meilleurs concepteurs de PCB de notre secteur, et je suis très reconnaissant de la chance qui m'a été donnée.

 

J. Warner : Comment ces certifications ont-elles influencé votre carrière ?

 

S. Chavez : Je pense réellement que les certifications IPC-CID et CID+ ont changé le cours de ma carrière en tant que concepteur de circuits imprimés.  Je ne serais pas le concepteur que je suis aujourd'hui si je n'avais pas suivi ces formations professionnelles. Le début de ma carrière a été semé d'embuches. Je n'avais pas suivi de véritable formation à la conception de circuits imprimés et je ne savais pas vers quel organisme me tourner pour développer mes compétences.  Je ne comprenais pas vraiment comment fonctionnaient l'IPC, les séminaires ou les formations professionnelles en conception de PCB.  Comme on dit, j'ai appris sur le tas ! À cette époque, je m'étais résolu à travailler aussi dur et aussi longtemps que nécessaire pour réussir mes conceptions. Je pensais que, pour continuer à me former, je n'aurais pas d'autres choix que de retourner sur les bancs de l'école pour étudier l'ingénierie électrique, par exemple, où j'en aurais appris bien plus sur des principes théoriques que sur la conception de circuits imprimés. En effet, si ces formations abordaient bien les circuits imprimés, ce n'était pas ce que j'attendais d'un programme universitaire. Puis j'ai entendu parler de la formation CID et j'ai immédiatement compris qu'il s'agissait exactement de ce que je recherchais : une formation pratique. Cette certification m'a aidé à adapter mes compétences aux attentes du secteur en matière de qualité et m'a permis de devenir un véritable concepteur de PCB professionnel : un concepteur qui comprend ce qu'implique une conception, une fabrication et un assemblage conformes aux normes du secteur.  Un concepteur qui connaît, comprend et applique ces trois composantes indispensables à une conception de PCB réussie, que j'appelle aussi le triangle du concepteur pour « une révision unifiée ».

 

J. Warner : Depuis combien de temps exercez-vous en tant que formateur certifié IPC (CIT) ? Pourquoi avez-vous choisi de le devenir ?

 

S. Chavez : Je suis formateur certifié IPC (CIT) pour les certifications CID/CID+ depuis maintenant trois ans. La conception de circuits imprimés et le développement professionnel sont deux sujets qui me passionnent.  C'est toujours un plaisir pour moi de transmettre le savoir propre à notre secteur à d'autres concepteurs et de les accompagner ainsi sur le chemin de la réussite.

 

J'ai été inspiré par tous les professionnels que j'ai pu rencontrer au cours de ma carrière.  Plusieurs d'entre eux sont devenus de formidables mentors pour moi. Comme tout le monde, j'ai aussi rencontré des personnes avec qui je ne me suis pas entendu, mais j'ai choisi de tirer le meilleur de ces mauvaises expériences. Je suis convaincu qu'il faut savoir donner aux autres. Pour moi, c'est aussi une façon de rendre hommage à ceux qui m'ont guidé tout au long de ma carrière. Lorsque je me tiens face à une classe ou à un plus large public, je ne me sens jamais seul.  Toutes les personnes qui m'ont accompagné, d'une manière ou d'une autre, et toutes celles qui font partie de mon réseau sont à mes côtés.  Voilà ce qui m'a poussé à devenir formateur et qui continue à m'inspirer chaque jour.

 

J. Warner : Parlez-nous de l'EPTAC. Comment cet organisme est-il devenu la référence en matière de formation et de documentation IPC ?

 

S. Chavez : L'EPTAC est l'organisme le plus réputé en matière de formation en soudure et de certification IPC à l'échelle mondiale. L'EPTAC permet aux professionnels d'acquérir les compétences dont ils ont besoin pour développer leur carrière, leur entreprise, mais aussi leur capacité à réussir dans un secteur très compétitif. Depuis plus de 25 ans, l'EPTAC aide également les entreprises à améliorer leurs normes de qualité, à accroître leur productivité et à maximiser leurs bénéfices. Établi à Manchester, dans l'État du New Hampshire, aux États-Unis, l'EPTAC propose les meilleurs programmes de formation du secteur dans divers lieux répartis à travers les États-Unis et le Canada.

 

Et si vous souhaitez savoir pourquoi et comment cet organisme est devenu la référence en matière de formation IPC, je vous conseille de consulter son site Web : https://www.eptac.com/. Croyez-en mon expérience, l'équipe de l'EPTAC est tout simplement formidable !

 

 

Quant au retour sur investissement pour le concepteur, il existe bel et bien ! Je peux en témoigner personnellement, car j'ai moi-même fait l'expérience des bénéfices de ces formations pour ma carrière.  Je ne manque jamais de recommander ces formations parce qu'elles associent un enseignement de qualité à un contenu en adéquation avec notre secteur. Pour conclure, je dirais que le bénéfice perçu dépend avant tout du concepteur certifié et de la façon dont celui-ci tire parti de cette formation tout au long de sa carrière. En tant que formateur, je donne toujours le meilleur de moi-même et je m'implique totalement, quels que soient la classe et l'élève.  Comme la plupart de mes collègues, je mets tout en œuvre pour transmettre les connaissances dont un concepteur a besoin pour réussir dans notre secteur. Cependant, il revient aux élèves de mettre à profit ce savoir et cette certification.

 

J. Warner : Comment les concepteurs peuvent-ils trouver davantage d'informations sur la certification CID ?

 

S. Chavez : J'invite les concepteurs qui souhaitent en savoir plus sur cette certification à prendre contact avec l'IPC ou l'EPTAC. Par ailleurs, il existe d'autres ressources qui pourront les aider à continuer à apprendre et à se développer, parmi lesquelles I-Connect007 (Design007) et UP Media (PCD&F). Ces magazines sont tous deux d'excellentes sources d'informations. Nous y proposons une nouvelle rubrique consacrée à notre secteur, intitulée The Digital Layout dans le magazine Design007 et The Digital Route dans le magazine PCD&F. Nous espérons que ces deux rubriques permettront aux concepteurs de mieux connaître les certifications et le conseil des concepteurs de l'IPC. Enfin, n'hésitez pas à me contacter ou à prendre contact avec un autre formateur si vous souhaitez en savoir plus.

 

J. Warner : Merci d'avoir partagé avec nous votre savoir et votre attachement à la formation CID.

 

S. Chavez : Je vous en prie Judy. C'est toujours un plaisir de partager mon expérience.

 

About the Author

Judy Warner


Judy Warner has held a unique variety of roles in the electronics industry since 1984. She has a deep background in PCB Manufacturing, RF and Microwave PCBs and Contract Manufacturing with a focus on Mil/Aero applications in technical sales and marketing.

She has been a writer, contributor and journalist for several industry publications such as Microwave Journal, The PCB Magazine, The PCB Design Magazine, PDCF&A and IEEE Microwave Magazine and is an active member of multiple IPC Designers Council chapters.

In March 2017, Warner became the Director of Community Engagement for Altium and immediately launched Altium’s OnTrack Newsletter.
She led the launch of AltiumLive: Annual PCB Design Summit, a new and annual Altium User Conference.

Judy's passion is to provide resources, support and to advocate for PCB Designers around the world.

Follow on Twitter Follow on Linkedin Visit Website More Content by Judy Warner
Previous Article
Altium Designer 19 est arrivé
Altium Designer 19 est arrivé

Notre engagement envers les concepteurs de PCB pour une innovation continue.

Next Article
Circuits imprimés : doit-on concevoir des produits réparables ?
Circuits imprimés : doit-on concevoir des produits réparables ?

Les ingénieurs adorent ruiner la garantie de leur matériel : devons-nous concevoir des produits pour lesque...