La course de Badgerloop pour la gloire de l’Hyperloop capte l’attention d’Elon Musk

Team Badgerloop,  Pod II W Team

L’équipe Badgerloop à l’événement de présentation de Pod II en juin

 

 

En 2013, Elon Musk a présenté le concept d’un système de transport en commun appelé Hyperloop dans un livre blanc. Il proposait une approche complètement ouverte à son développement et invitait les universités à participer à une compétition de capsules. SpaceX a financé la construction d’une version réduite d’un tube vide faisant près de 1,6 kilomètre dans lequel des capsules prototypes concourent entre elles. À l’occasion du premier concours, seules 3 capsules pouvaient gagner une chance de faire leur essai final dans le tube très convoité en satisfaisant à un ensemble de critères définis par SpaceX.

 

Pour toutes les équipes, la première étape portait sur le concept et le design. Les propositions de design retenues ont été présentées et jugées lors du Week-end du design en janvier 2016 à Texas A&M. Sur plus de 1 000 propositions, seulement 120 équipes ont été retenues pour participer au Week-end du design. Non seulement l’équipe Badgerloop a été sélectionnée, mais elle est arrivée à la troisième place dans la catégorie Design et construction générales, parmi un panel impressionnant de concurrents internationaux. C’est ainsi qu’elle a gagné sa chance de construire sa capsule et de participer à la première compétition en janvier 2017.

 

La taille de l’équipe Badgerloop a varié de 30 à 80 personnes tout au long de l’année scolaire et de l’été. Castle fait partie de la douzaine de leaders et à ce titre, il est l’élément central de l’équipe responsable du génie électrique. L’équipe en charge des systèmes électriques a conçu une carte à microcontrôleur STM Nucleo blindé à l’aide d’Altium Designer qu’elle pourra réutiliser sur les nouvelles versions de la capsule. Ses membres ont également conçu une carte de régulation pour les batteries et une carte de commande de solénoïde. Afin de simplifier le flux de travail, ils ont mis au point un réseau avec subversion qui leur a permis de travailler en étroite collaboration sur les conceptions de circuits imprimés pendant l’été étant donné que les membres de l’équipe étaient alors répartis sur 2 continents et 3 fuseaux horaires.

 

 

Pod II unveiled, aka the pod built for Elon Musk

Pod II dévoilée le 17 juin 2017

 

L’équipe Badgerloop a dévoilé Pod One en décembre 2016 et parcouru le pays pour arriver à la première compétition Hyperloop Pod fin janvier. Elle s’est fixé un objectif ambitieux et ses membres ont travaillé de 40 à 50 heures par semaine sur la capsule dans l’espoir de la faire entrer dans le tube. Un terrible incident s’est alors produit au cours du processus d’inspection : l’équipe a laissé par inadvertance la batterie de 12 volts branchée, la vidant complètement. Puis l’alimentation de substitution qu’elle avait trouvée a grillé complètement les systèmes électroniques, détruisant tout espoir de faire un essai dans le tube. Puisque les capsules sont autonomes et à échelle réduite, aucun des concurrents n’avait installé de siège passager, à l’exception de Badgerloop. Elle avait également installé un système audio à l’intérieur. Avant et pendant la compétition, l’équipe avait continuellement tweeté Musk pour l’inviter à venir s’asseoir dans la capsule. Les ingénieurs de SpaceX avaient assuré à l’équipe que Musk ne se montrerait jamais. De plus, la capsule été exposée à près de 400 mètres du podium où Musk devait prononcer un bref discours avant de quitter l’événement. Un peu plus tard, la foule a commencé à se rassembler et à se déplacer vers la capsule de Badgerloop. Alors qu’elle se rapprochait, soudainement Elon Musk a émergé pour saluer le président de Badgerloop et son équipe. Musc a décliné son invitation à monter à bord malgré l’équipe qui plaidait : « Nous avons construit cela pour vous ! » Finalement, quelqu’un dans la foule a crié, « MONTE DANS LA CAPSULE ! » Musk a souri et a grimpé dans la capsule de Badgerloop pour une séance de photos rapide. L’équipe s’est mise à rire. Sa vidéo de 8 minutes tournée lors de la compétition et ce moment avec Musk sont inoubliables !

 

 

Elon Musk sitting in the Badgerloop Pod

 

 

L’équipe Badgerloop garde un œil sur les technologies du futur, l’évolution et l’innovation dans sa conception, elle a doté sa capsule de roues Halbach magnétiques qui se mettent à propulser le véhicule lorsqu’elles tournent à une certaine vitesse. SpaceX a reconnu l’esprit avant-gardiste de l'équipe en lui décernant le prix de l'innovation à l’issue de la compétition.

 

 

16252323_1828972674027532_4513255607351760572_o.jpg

 

 

J’ai demandé à Castle quels étaient d’après lui les grands triomphes et déceptions de la compétition pour l’équipe Badgerloop. Il a expliqué que toutes les personnes impliquées ont été confrontés aux problèmes techniques que l'on rencontre dans le monde réel du travail. Ils ont tous appris des choses qui dépassaient largement les limites inhérentes de la formation en salle de classe. Certains aspects élémentaires, comme savoir où trouver les composants et tenir compte des coûts et des délais, leurs ont véritablement ouvert les yeux. Ils ont dû surmonter de nombreux obstacles inattendus qui leurs ont permis d’apprendre énormément, et ils savent maintenant comment les gérer. Au lieu de se contenter de recevoir des composants et des ressources, ils ont dû apprendre à établir des budgets et à allouer les ressources avec sagesse. Ils ont autant appris de leurs bonnes actions que de leurs erreurs. Castle et les membres de son équipe savent que se sera un atout précieux à ajouter à leurs CV lorsqu’ils seront sur le marché du travail. Castle a également déclaré qu’en tant que chef d’équipe, il a acquis un sens plus profond de la responsabilité.

 

 

Ryan-V2.jpg

 

Ryan Castle, chef de l’équipe responsable du génie électrique de Badgerloop

 

 

La première de leurs déceptions a été de n’avoir pas pu mettre leur capsule dans le tube. Ils se rendent compte aussi qu’ils ont dépensé beaucoup trop d’argent en livraison express. Les membres de l’équipe regrettent également de n’avoir pas alloué davantage de fonds à des équipements dignes d'un laboratoire. Le fait d’avoir à partager les oscilloscopes, par exemple, les a forcés à traverser le campus pour emprunter ceux d’autres départements.

 

La prochaine fois, ils vont simplifier la conception. Castle regrette aussi que sa moyenne ait légèrement baissé, mais c'est insignifiant à la lumière de tout ce qu’il avait appris et des réalisations de l’équipe. La prochaine fois, l’équipe accordera beaucoup plus de temps aux tests. Elle a désormais réalisé l’importance cruciale des tests.

 

La nouvelle capsule, Pod II, a été dévoilée au public le 17 juin lors d’une manifestation pour la présenter. Pod II a été construite de A à Z. Une fois de plus, l’équipe s’est fixé comme objectif de mettre sa capsule dans le tube. Cette fois-ci, elle utilise un propulseur à gaz froid, comme ceux utilisés dans les fusées. Cette capsule est beaucoup plus rapide, et peut atteindre des vitesses avoisinant les 150 m/s ou 540 km/h. Comme le tube d’aspiration fait environ 1,6 km de long, elle n’est pas sûre que SpaceX lui permettra de rouler à sa vitesse maximale pour des raisons de sécurité. Le système de freinage de Pod II utilise un frein à friction avec un actionneur linéaire qui pince la poutre en I. Cette capsule est un peu plus petite et possède une coque en fibre de carbone. Toutefois, une personne peut parfaitement tenir à l’intérieur (comme un certain Elon). Elle est contrôlée de façon autonome, mais l’équipe de Badgerloop et SpaceX disposent de freins de secours.

 

L’an dernier, les trois équipes dont les capsules ont pu faire un essai dans le tube se composaient exclusivement de doctorants et de titulaires de doctorat. L’équipe Badgerloop se compose presque uniquement d’étudiants de premier cycle, mais cela ne semble pas décourager ce groupe de UW Badgers.

 

Interrogé sur leurs objectifs principaux pour la 2e compétition Hyperloop à la fin août, Castle a déclaré qu’ils avaient trois objectifs principaux :

 

      Mettre la capsule dans le tube

      Sécurité. La quantité d’énergie du système de propulsion est extrêmement dangereuse.

      Atteindre la vitesse instantanée la plus rapide avec une décélération réussie... et GAGNEZ !!!

 

(Voir les essais des capsules de la compétition ici)

 

About the Author

Judy Warner

Judy Warner has held a unique variety of roles in the electronics industry since 1984. She has a deep background in PCB Manufacturing, RF and Microwave PCBs and Contract Manufacturing with a focus on Mil/Aero applications in technical sales and marketing. She has been a blogger, writer, contributor and journalist for several industry publications such as Microwave Journal, The PCB Magazine, The PCB Design Magazine, PDCF&A and IEEE Microwave Magazine and is an active member of multiple IPC Designers Council chapters. In March 2017, Warner became the Director of Community Engagement for Altium and was immediately tasked with the launch of Altium’s monthly On Track Newsletter. She was also instrumental in launching AltiumLive 2017: Annual PCB Design Summit in San Diego and Munich, a newly founded annual Altium User Conference. Her passion is providing resources, supporting and advocating for PCB Designers around the world and acting as brand ambassador for Altium.

Follow on Twitter More Content by Judy Warner
Previous Article
Rick Hartley, Rock star de la conception de circuits imprimés et gourou de l’intégrité du signal
Rick Hartley, Rock star de la conception de circuits imprimés et gourou de l’intégrité du signal

Rick partage trois conseils pratiques essentiels avec les concepteurs professionnels d’aujourd’hui qu’il a ...

Next Article
Comment optimiser votre réseau de distribution d'alimentation en seulement quatre étapes
Comment optimiser votre réseau de distribution d'alimentation en seulement quatre étapes

Tandis que nous repoussons toujours plus loin les limites physiques de la conception, en serrant de plus en...

Commencez l’évaluation gratuite de Altium Designer. +1-800-544-4186

Faire un essai