Pourquoi faire appel à une société de services en conception de circuits imprimés ?

service bureau for pcb design concept

 

Les entreprises et les équipes de conception font confiance aux prestataires de services de conception de PCB pour soutenir le développement de leurs produits. Dans cet article, Scott Miller, PDG de Freedom CAD, vous présente les avantages que peuvent vous offrir ces sociétés de service ainsi que les facteurs à considérer lors du choix d'un prestataire de services de conception.

 

Judy Warner : Scott, pourriez-vous nous présenter rapidement Freedom CAD ainsi que les services que vous proposez et le type d'applications pris en charge ?

Scott Miller : Depuis plus de 15 ans, Freedom CAD Services s'attache à offrir à ses clients des services de la plus haute qualité dans le respect des délais et budgets fixés. Nos services incluent la conception de circuits imprimés, l'ingénierie électrique, l'ingénierie mécanique, le contrôle de l'intégrité du signal ainsi que le placement-routage et la gestion des programmes de prototypage du matériel.

Scott Miller from Freedom CAD


En conformité avec la certification ISO 9001:2015 et la réglementation ITAR, notre équipe est pleinement habilitée à répondre aux besoins spécifiques de chaque client, pour une multitude de secteurs et d'applications.

J. Warner : Quels sont les principaux problèmes qui poussent un concepteur ou une équipe de conception à faire appel à une société de services en conception ?

S. Miller : La plupart de nos clients viennent nous voir pour l'un des trois motifs suivants :


1) Ils ne possèdent pas de ressources internes pour la conception et ils sous-traitent ce poste dans le cadre d'un modèle à coûts variables. Cela leur permet de payer ce service uniquement lorsqu'ils en ont besoin au lieu d'avoir à supporter les coûts fixes associés aux salariés, au matériel et aux logiciels, quelle que soit la demande.


2) Ils font appel à Freedom CAD pour appuyer leurs ressources internes lors de périodes d'activités soutenues ou pour respecter des délais réduits.


3) Ils viennent nous voir parce qu'ils travaillent avec des technologies qui ne font pas partie de leurs domaines d'expertise et ils ont conscience des bénéfices que peut leur offrir une société qui a acquis de l'expérience en la matière. Nous appelons cela réduire les risques. À titre d'exemple, nous concevons chaque année entre 30 et 40 faces arrières incluant des signaux rapides et de haute performance. À l'inverse, la plupart des entreprises ne conçoivent qu'une seule face arrière tous les deux ou trois ans et elles ne peuvent tout simplement pas connaître leurs lacunes en la matière.

J. Warner : Pouvez-vous nous présenter les avantages que peut offrir une société de services ?

S. Miller : Je pense que le premier avantage est la possibilité dans l'évolution. Faire appel à une société de services permet au client de disposer des ressources dont il a besoin au moment opportun. Par exemple, nous sommes en mesure de proposer deux ou trois postes de routage afin de raccourcir le cycle de conception.
Le second bénéfice est la liberté de choisir un modèle à coûts variables au lieu d'un modèle à coûts fixes. Lorsqu'ils sous-traitent, les clients ne sont pas soumis à des coûts fixes liés aux ressources humaines (salariés et frais généraux), au matériel et aux logiciels ou encore aux frais associés à l'évolution du nombre de salariés, qu'il s'agisse de payer une agence pour recruter du personnel ou du coût entraîné par un licenciement.

J. Warner : Quel est le profil des concepteurs qui font appel à Freedom CAD ?

S. Miller : Nous avons constaté que la plupart des entreprises qui ont des besoins évolutifs choisissent de sous-traiter. Certaines adoptent une approche d'« internalisation », c'est-à-dire qu'elles recrutent des sous-traitants qui travaillent en interne ou sur site. Elles disposent ainsi d'un plus grand contrôle direct, mais l'évolutivité est alors limitée. Les entreprises qui font ce choix doivent prendre le temps de recruter la bonne personne, puis de lui présenter le matériel, les logiciels, les systèmes et les processus internes. Dès lors, elles disposent d'une personne qui pourra travailler entre 40 et 60 heures par semaine (si elles ont la chance de trouver la bonne personne, bien sûr). La sous-traitance est une solution bien plus évolutive. Elle a aussi l'avantage de vous offrir une plus grande continuité sur le long terme. La plupart des sous-traitants travaillant sur site passent d'un contrat à un autre et ne sont pas toujours disponibles lorsque vous avez besoin d'eux. À l'inverse, certains de nos concepteurs externes suivent les mêmes clients depuis 10, 15 voire 20 ans et travaillent sur le développement du produit depuis plusieurs générations. Ils sont donc en mesure d'offrir une meilleure continuité et d'apporter des connaissances exclusives.

Les clients qui connaissent la valeur de ces ressources sont ceux qui continuent de faire appel à nos services année après année.

J. Warner : Certaines entreprises et certains concepteurs, dans le domaine militaire notamment, s'interrogent sur la protection de leur propriété intellectuelle. Que faites-vous pour les rassurer ?

S. Miller : Tout d'abord, il faut savoir que nous prenons la protection de la propriété intellectuelle très au sérieux. Nous signons un accord de confidentialité avec tous nos clients. Nous organisons régulièrement des formations afin de rappeler à nos équipes quelles sont leurs responsabilités. En outre, nous encourageons nos clients à utiliser notre système sécurisé ShareFile pour transférer leurs données de façon cryptée et non plus par e-mail. Nous faisons aussi appel à un fournisseur de services d'information gérés, ce qui nous permet de stocker nos données sur des systèmes de pointe en matière de cybersécurité. Nous fournissons régulièrement nos services aux marchés de la défense et de la sécurité intérieure. Nous avons reçu la certification ITAR et nous obtiendrons bientôt la certification NIST 800-171. Enfin, grâce à la certification ISO 9001:2015, nous favorisons une gestion cohérente de la propriété intellectuelle à l'échelle de l'entreprise.

J. Warner : Quels types de services et d'outils de CAO prenez-vous en charge ?

Miller: Nous proposons toute une gamme de services pour lesquels nous utilisons de multiples outils :

Capture de schémas
Altium Designer, Cadence Concept, DxDesigner, OrCAD
Routage
Altium Designer, Cadence Allegro, Mentor Xpedition et PADS             
Conception pour la fabrication et automatisation du routage
Valor NPI, CircuitSpace et dalTools
Ingénierie mécanique
SolidWorks, Pro/ENGINEER, AutoCAD
Intégrité du signal
Ansys HFSS (modélisation 3D), Mentor Hyperlynx
Intégrité des alimentations
ANSYS SIwave


J. Warner : Vous bénéficiez d'une visibilité très large sur le secteur de la conception de circuits imprimés. Quelles tendances avez-vous vues apparaître ?

S. Miller : Nous travaillons pour des marchés divers. Nous avons donc vu se dessiner de multiples tendances. En ce qui concerne la haute performance et la haute vitesse, nous avons constaté une augmentation du niveau d'exigence relatif aux alimentations et au nombre de voltages distincts. Ce phénomène nous oblige à planifier la stratégie de distribution des alimentations au tout début du processus de routage. La technologie HDI est de plus en plus plébiscitée en raison de la densité des cartes et de ses composants à pas plus fin. Contre-percer pour éliminer les plots est devenu une exigence commune. De même, une analyse de l'intégrité des alimentations et du signal est désormais nécessaire avant et après le routage afin de contrôler le respect des règles de conception. Nous devons travailler en étroite collaboration avec les fabricants des circuits imprimés dès le début du processus afin de sélectionner les matériaux laminés et les empilements. Tous ces facteurs influent sur le processus de placement-routage. S'ils ne sont pas pris en considération dès le début du processus de conception, cela aura une incidence considérable sur la conception.

Enfin, les conceptions flexibles et flex-rigides sont de plus en plus utilisées, notamment pour les marchés du médical, de l'automobile, de la grande consommation et de l'Internet des objets. Et les contraintes ne sont pas les mêmes que pour les cartes rigides.
 

J. Warner : Selon vous, comment la conception de circuits imprimés va-t-elle évoluer au cours des 5 à 10 prochaines années ?

S. Miller : Le principal défi auquel sera confronté le secteur de la conception de circuits imprimés est sans doute l'âge des concepteurs : en moyenne, ces derniers sont aujourd'hui âgés de 50 ans. Nous pensons également que la vitesse et la densité continueront d'augmenter. Dès lors, les compétences des concepteurs ainsi que les fonctionnalités proposées par les outils de CAO devront être à la hauteur. Former les concepteurs aux exigences de demain ne sera pas facile et les futurs concepteurs auront sans doute besoin de connaissances en génie électrique.

 

J. Warner :Merci d'avoir partagé avec nous votre savoir et votre expertise, Scott.


S. Miller :Tout le plaisir est pour moi, Judy.

 

About the Author

Judy Warner


Judy Warner has held a unique variety of roles in the electronics industry since 1984. She has a deep background in PCB Manufacturing, RF and Microwave PCBs and Contract Manufacturing with a focus on Mil/Aero applications in technical sales and marketing.

She has been a writer, contributor and journalist for several industry publications such as Microwave Journal, The PCB Magazine, The PCB Design Magazine, PDCF&A and IEEE Microwave Magazine and is an active member of multiple IPC Designers Council chapters.

In March 2017, Warner became the Director of Community Engagement for Altium and immediately launched Altium’s OnTrack Newsletter.
She led the launch of AltiumLive: Annual PCB Design Summit, a new and annual Altium User Conference.

Judy's passion is to provide resources, support and to advocate for PCB Designers around the world.

Follow on Twitter Follow on Linkedin Visit Website More Content by Judy Warner
Previous Article
OnTrack Newsletter January 2019
OnTrack Newsletter January 2019

Next Article
Ligne ruban vs microruban : distinctions et guide de routage
Ligne ruban vs microruban : distinctions et guide de routage

Une étude des techniques de routage avec ligne ruban et microruban. Lisez la suite pour en savoir plus.

×

Remplacez votre outil de conception obsolète & Profitez d’une remise de 40% sur Altium Designer.

Prénom
Nom
Nom Entreprise
Tel
Pays
State
Code postal
En reconnaissant la politique de confidentialité de la société d'Altium, je consens qu'Altium traite mes données personnelles afin de m'envoyer des informations, y compris à des fins de marketing, par courrier électronique et de me contacter par téléphone.
!
Error - something went wrong!