Transfert de données ECAD et MCAD

3D modeling drive ECAD/MCAD collaboration

La communication devient difficile lorsque la sémantique oppositionnelle ne joue pas son rôle. Cette phrase en est un bon exemple. Les informations mal énoncées sont rarement comprises. Il en va de même pour les infrastructures logicielles. Beaucoup ne fonctionnent pas bien ensemble quand les informations n’ont pas la même définition.

Les modèles 3D des composants destinés aux programmes CAO de mécanique et d’électricité sont historiquement représentés de manière très différente d'une plateforme à l'autre. Ces différences se traduisent par de véritables difficultés lorsqu'il s'agit de collaborer pour développer des concepts destinés à un même dispositif. Le transfert d'un modèle de composant simple peut entraîner des heures de mise au point.

Sans traductions automatiques et précises, les utilisateurs des programmes MCAD et ECAD sont confrontés à des difficultés pour développer leurs conceptions. La représentation rigoureuse des dimensions et des fixations des formes mécaniques peut prendre des semaines, voire des mois. Le transfert vers des programmes CAO électriques peut ruiner des mois de dimensionnements complexes et extrêmement précis, entraînant des erreurs de fabrication et d’assemblage des cartes de circuits imprimés.

Veillez à ce que votre processus de conception ne reste pas bloqué par des problèmes de formes entre les ingénieurs mécaniciens et le service des achats. Ne surchargez pas votre serveur de collaboration, faites confiance à votre modèle d'étape et aux informations d’agencement des PCB. Altium Designer a conçu son programme ECAD pour fonctionner en toute transparence avec les fichiers mécaniques .STEP et faciliter le partage entre les programmes MCAD et ECAD. Cela permet une gestion fiable des modèles 3D tout au long de la conception et du développement.  

Efforts conjugués ECAD/MCAD vers un fonctionnement optimal

Historiquement, les logiciels ECAD et MCAD ont conduit les concepteurs à utiliser des opérations manuelles pour capturer des détails complexes de la modélisation 3D. Cela entraîne des ralentissements du développement, augmente les coûts en temps et en argent à chaque lancement d’un produit sur le marché. il ne reste aux concepteurs que des cartes d'indices pour définir les opérations de montage avec les différents les outils.

Les cartes d'indices définissent le processus manuel pour communiquer les coordonnées d’origines des modèles 3D. Les coordonnées d’origines pour les mêmes modèles sont définies d'une manière qui n'est pas reconnue par les outils logiciels en aval. Lorsqu'il est temps de transférer les fichiers, les opérations de montage ne sont pas écrites et les dimensions ne sont pas transférées. 

ECAD/MCAD models in the real world

La modélisation 3D garantit l'assemblage des composants.

Les attributs définissant les détails des modèles 3D ne sont pas pris en charge par ECAD et MCAD. Les transferts sont incomplets et des informations sont perdues. Les concepteurs ont besoin de temps pour vérifier et saisir manuellement des informations de dimensionnement complexes dans l'outil en aval. C’est un processus difficile et exposé aux erreurs.

La difficulté des communications entre les outils provoque des pannes

Les outils MCAD définissent des systèmes de coordonnées qui sont mal assimilés par les programmes ECAD. Le développement ad-hoc des outils nécessaires à la communication des informations identiques génère des erreurs. Les développeurs doivent consacrer un temps précieux à revoir visuellement les détails entre les différents outils. Des détails de configuration perdus génèrent des erreurs.

Le logiciel MCAD désigne des attributs aux modèles 3D qui sont perdus pendant les transferts de fichiers vers l’ECAD. Les attributs manqués provenant de fichiers idx impliquent également que les dimensions définies doivent être recherchées pour rétablir leur positionnement correct dans les modèles ECAD 3D. Les fichiers envoyés à la fabrication contiennent des détails essentiels et provoquent des défaillances dans les cartes de circuits imprimés.

La confiance se développe avec des partenaires de confiance ECAD/MCAD

La confiance est rétablie lorsque les logiciels ECAD et MCAD utilisent les mêmes formats de fichiers pour la modélisation 3D. La configuration des systèmes de coordonnées est représentée de manière identique sur toutes les plateformes. L'importation et l'exportation entre MCAD et ECAD, et inversement, sont automatiques et fiables. La validation est reproductible sur l'ensemble des plateformes.

Formats de fichiers pour les transferts 3D transparents entre MCAD et ECAD. Attribution automatique des ports en conservant toutes les informations nécessaires pour assurer la propagation dans les dessins ECAD. Les conventions de nommage restent inchangées et les dimensions sont reportées avec précision, permettant de faire confiance à la modélisation 3D. Les partenaires n'ont pas besoin de revoir manuellement les représentations visuelles ou les dimensions reportées du modèle 3D.

Altium Designer fonctionne bien avec les modèles MCAD .STEP

Altium Designer intègre la modélisation 3D collaborative dans ses outils EDA. Les modèles peuvent être importés directement depuis les fournisseurs et être utilisés dans les éditeurs de schémas et de PCB d'Altium. Alternativement, le dimensionnement et les modèles 3D créés dans les programmes MCAD peuvent être directement importés dans les éditeurs d'Altium à l’aide des fichiers .STEP.

Use Altium Designer for successful MCAD/ECAD collaboration

Modéliser des composants en 3D pour assurer les contrôles dimensionnels

Altium Designer fournit un éditeur 3D des PCB qui supporte une utilisation complète de la modélisation 3D. Des formes peuvent être créées dans l'éditeur, ou l'éditeur peut importer des modèles à partir d'outils logiciels d'ingénierie mécanique. L'éditeur de PCB permet d’utiliser la souris avec l'accès complet à la fonction de rotation et de positionnement des modèles 3D inclut l’utilisation. Dans l'environnement unifié, les formes sont faciles à visualiser par zoom, panoramique, rotation ou réorientation.

Pour le partage des modèles 3D, l'environnement unifié d'Altium Designer utilise la norme ISO 10303, récemment développée pour renforcer la collaboration entre les outils logiciels électriques et mécaniques. La norme a été élaborée en gardant à l'esprit les assemblages de cartes de circuits imprimés, où les boîtiers mécaniques contiennent des PCB destinés à un usage grand public ou industriel.

Votre processus de conception et de développement est maintenant sans soucis et sans frustrations. Choisissez l'environnement unifié d'Altium Designer pour bénéficier d’une utilisation complémentaire des modèles 3D sur toutes les plates-formes. Utilisez l'Éditeur pour définir le boîtier 3D, tout en plaçant vos plus grands composants 3D dans la conception afin de définir des exclusions au fur et à mesure que le montage progresse.

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez un expert Altium dès aujourd'hui.

About the Author

Altium Designer

PCB Design Tools for Electronics Design and DFM. Information for EDA Leaders.

Visit Website More Content by Altium Designer
Previous Article
Les imprégnations de PCB préfèrent les connexions gérées avec précision

La conception des PCB est facilitée par des structures de commande inspirées par le bon sens.

Next Article
Comment créer une bibliothèque de circuits imprimés pour développer vos conceptions
Comment créer une bibliothèque de circuits imprimés pour développer vos conceptions

Découvrez les différents types de bibliothèques de PCB, leurs avantages et leurs inconvénients et leur inté...