Un bon logiciel de schémas rend moins fastidieuse la synchronisation schémas vers le circuit imprimé

Image d'un panneau d'une ancienne école

 

Vous avez sûrement déjà entendu ce vieux proverbe : « C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure confiture ». Mais est-ce toujours vrai ? Lorsque j'étais enfant, on utilisait la machine à écrire pour taper un texte, et pas un traitement de texte. Si je devais taper cet article à la machine aujourd'hui, cela me prendrait beaucoup plus de temps. Je ne pourrais pas utiliser le correcteur orthographique ni aucun autre outil auxquels je suis habitué. Je ne pourrais pas effacer ni réécrire des parties entières et je gâcherais des rames et des rames de papier par semaine. Les vieux enseignements sont certainement très précieux, mais ce n'est pas forcément le cas des techniques anciennes.

 

Par exemple, prenons les données de connectivité sur lesquelles vous travaillez lors de la conception d'un circuit imprimé. Vos outils de saisie de schémas contiennent toutes les liaisons de votre conception ; vos outils de routage utiliseront ensuite ces données pour que vous puissiez concevoir le circuit. Le but est d'exporter ces données de liaison des outils de schémas vers ceux de routage, puis de les réexporter vers l'outil de saisie de schémas à nouveau. Vous n'imaginez sans doute pas à quel point il était difficile de transférer ces données d'un outil à un autre avec les anciennes méthodes. Même aujourd'hui, avec certains outils de conception, ça reste une opération délicate.

 

C'est toujours amusant de se souvenir du chemin parcouru ; ça l'est encore plus quand ça prouve à quel point le processus d'antan était pénible avant d'en arriver là où nous sommes. À l'heure actuelle, les bons logiciels de synchronisation schémas vers carte font tout le travail pour vous, mais ça n'a pas toujours été le cas. Il faut admettre que les vieilles techniques étaient fastidieuses et qu'aujourd'hui, on peut en faire plus et profiter de l'approche moderne des synchronisations schémas vers carte.

 

Travailler avec une Netlist

Auparavant, il existait plusieurs applications de saisie de schémas et plusieurs outils de routage. Même si certains de ces outils étaient vendus ensemble, il était plus courant d'utiliser une combinaison d'outils vendus par différents éditeurs. Cela forçait à extraire une netlist d'une application de schémas pour insérer les données de connectivité dans des outils de routage totalement différents.

 

À l'époque, j'étais concepteur de circuits imprimés dans un bureau de service et je devais utiliser des données de netlist provenant des différents logiciels de schémas de nos clients. Parfois, la netlist était dans un format exploitable par notre logiciel de routage, mais la plupart du temps, il fallait la modifier légèrement pour pouvoir travailler dessus. Ces modifications consistaient à ajouter des informations à la netlist à propos des composants ou à attribuer les bons désignateurs de référence. Comme vous pouvez l'imaginer, modifier manuellement la netlist pour la rendre exploitable rendait les erreurs de saisie plus fréquentes. Je me souviens qu'une fois, un collègue a passé commande pour 100 pièces au lieu de 10, ce qui nous a quasiment mis sur la paille !

 

Une fois le routage fini, il fallait extraire la netlist des outils de routage pour la renvoyer au client. Comme les broches et les portes étaient permutées lors du routage, la netlist finale était forcément différente de la netlist de départ. Il fallait donc également fournir au client une liste des modifications répertoriant l'état au départ et au final pour toutes ces permutations. Cela impliquait plus de saisies manuelles pour nous, mais aussi pour le client qui devait lui aussi saisir manuellement ces changements. Je me demande comment les circuits imprimés ont pu être fabriqués correctement à l'époque !

 

Image de disquettes empilées les unes sur les autres

Les données netlist était envoyées au routage sur disquette

 

Travailler avec une interface pour saisir des annotations entre deux systèmes différents

Fort heureusement, la synchronisation entre les outils de schémas et de routage dure bien moins longtemps désormais sur la plupart des systèmes de CAO. Cependant, de nombreuses installations encore actives aujourd'hui utilisent des outils de schémas et de routage différents. Pour communiquer entre elles, ces installations utilisent souvent une interface pour le processus de synchronisation.

 

Cette interface schémas vers routage agit comme si les deux systèmes fonctionnaient ensemble comme un seul outil intégré. Des problèmes sont toujours possibles lorsque l'interface tombe en panne à cause de modifications dans un des outils. Dans certains cas, seule une partie de l'interface est en panne, et les utilisateurs ne peuvent utiliser que l'autre partie. Dans d'autres cas, toute l'interface dysfonctionne et l'utilisateur est coincé. Les éditeurs de logiciel peuvent aussi décider de ne plus laisser d'autres outils accéder au leur et ainsi empêcher d'utiliser une interface. Dans ce cas, le client est coincé et ne peut plus continuer selon son processus de conception habituel.

La meilleure synchronisation de logiciel de schémas

Lorsque les outils de saisie de schémas et de routage sont créés par le même éditeur de logiciel, l'environnement de conception unifié qui en résulte rend le processus de synchronisation bien plus fiable et permet d'obtenir de meilleurs résultats en termes de conception. En plus de la synchronisation des outils, on bénéficie souvent d'un plus grand nombre d'options et de fonctionnalités qu'avec une interface. De plus, le processus de synchronisation est amélioré au fil des mises à jour et améliorations apportées aux outils dans le cadre du processus complet de conception schémas vers routage, offrant ainsi plus d'exactitude et d'efficacité.

 

Si vous avez eu affaire aux interfaces ou saisi manuellement des netlists pour transférer des données de connectivité, vous devriez jeter un œil aux outils de conception de circuits imprimés qui gèrent automatiquement cette tâche pour vous dans un environnement de conception unifié. Les saisies manuelles ouvrent la porte aux erreurs et les interfaces ne vous offrent probablement pas toutes les fonctionnalités qui pourraient vous être utiles. En revanche, un système de conception de circuits imprimés où les outils de saisie de schémas et de routage de la carte sont conçus pour travailler ensemble vous donnera de meilleurs résultats.

 

Image d'un circuit imprimé sur une fiche de routage

La synchronisation de logiciels de schémas idéale est lorsque deux outils se trouvent dans un seul environnement de conception unifié

 

Tout comme je détesterais taper cet article à la machine, même si j'admets que cela pourrait être amusant, je suis sûr que vous n'aimeriez pas dessiner à la main toutes vos conceptions de circuits imprimés et envoyer vos données par la poste. Écoutez la voix de l'expérience et restez au fait des logiciels de conception de circuits imprimés, ça vous facilitera la vie.

 

Si vous cherchez un environnement de conception unifié, rassemblant à la fois des outils de saisie de schémas et de routage, Altium Designer est le logiciel de conception de circuits imprimés qu'il vous faut. Il vous permettra de passer facilement des schémas à la carte  plutôt que de coordonner plusieurs systèmes et interfaces différents.

 

Vous voulez en savoir plus sur les solutions que vous propose Altium pour synchroniser vos schémas et vos routages dans un environnement de conception unifié ? Parlez-en à un expert Altium.

 

Previous Article
OnTrack Newsletter May 2018
OnTrack Newsletter May 2018

Bienvenue dans la newsletter Altium OnTrack du mois de mai !

Next Article
OnTrack Newsletter April 2018
OnTrack Newsletter April 2018

Commencez l’évaluation gratuite de Altium Designer. +1-800-544-4186

Faire un essai