Pourquoi utiliser des variantes d'assemblage de circuits imprimés lorsque vous avez plusieurs configurations de conceptions

Photo de variante de transistor

 

 

Il y a quelques années de ça, j'ai rencontré un problème alors que travaillais à l'élaboration d'une conception copiée sur une carte existante. Certains circuits de mon routage ne correspondaient pas à ceux du schéma de l'ingénieur, ce qui nous a plongé dans la confusion la plus totale. Nous avons fini par trouver l'origine du problème : des modifications apportées à la carte après que la conception ait été validée et qu'elle ait été envoyée à la fabrication. La carte ne correspondait plus au schéma car elle avait été modifiée par inadvertance lors de la création d'une variante d'assemblage. Il n'est pas rare de voir de tels problèmes se manifester au cours d'opérations manuelles visant à vérifier les variantes d'assemblage. Ceux-ci peuvent entraîner des retards de conception, voire pire, une mauvaise construction de carte, si l'erreur n'est pas détectée.

Que sont les alternatives d'assemblage de circuits imprimés et pourquoi sont-elles nécessaires ?

Il est courant de concevoir une carte de circuits imprimés de telle sorte qu'une même carte puisse être configurée différemment au cours de l'assemblage, en fonction de son application. On appelle ces différentes configurations des variantes d'assemblage. Prenons pour exemple la conception d'une carte d'alimentation pouvant fonctionner à des tensions différentes. Choisir quels éléments sont utilisés, inutilisés, ou même modifiés, au cours de l'assemblage détermine la façon dont sont créées les différentes versions de la carte d'alimentation.

Lors de la conception d'une carte de circuits imprimés pour des variantes d'assemblage, il est important que les circuits métalliques (pads, pistes, remplissages de zones, etc.) soient agencés de manière à fonctionner dans toutes les configurations proposées. Ainsi, les différentes configurations peuvent toutes être fabriquées à partir de la même conception de base. Cela permet non seulement d'alléger votre charge de travail, mais également de réduire les coûts de stockage et de fabrication des cartes.

 

 

photo de documentation de circuit imprimé
Chaque assemblage de carte de circuits imprimés nécessite une documentation.

 

 

Problèmes liés à la création manuelle et à la documentation des variantes d'assemblage

Autrefois, les concepteurs de circuits imprimés travaillant sur plusieurs variantes devaient créer une base de données spécifique à chaque configuration d'assemblage de carte, car chaque assemblage devait avoir sa propre documentation. Cette méthode présentait cependant des risques d'erreur de conception.

Étant donné que chacune des bases de données contient la conception de carte de base, celle-ci est dupliquée dans l'ensemble des bases de données des variantes. Bien qu'avoir une copie originale d'une conception de carte de base soit souhaitable, cela peut devenir un problème si celle-ci est présente dans chaque copie de variante. En effet, si la conception d'une carte de base est modifiée dans l'une des copies de variante, même par erreur, vous vous retrouverez avec différentes versions de la conception et il est possible que vous ne soyez ensuite plus capable de savoir laquelle est la bonne. Cela pose évidemment un souci quand votre carte de base sert de modèle de conception pour les différentes variantes d'assemblage. Le problème devient encore plus grave si la modification a pour conséquence de rompre la connexion au schéma, comme cela m'est arrivé à l'époque.

Au final, ces problèmes éventuels et la gestion de plusieurs copies de la même base de données de conception augmente votre charge de travail. Chaque modification délibérée d'une carte de base doit être copiée dans la base de données de chaque variante. Cela prend du temps et exige énormément de concentration afin de veiller à ce que l'intégrité de la conception soit préservée entre les différentes bases de donnée/

 

photo de la chaîne d'assemblage des cartes de circuits imprimés

Les variantes d'assemblage de carte de circuits imprimés permettent la configuration d'une seule et unique carte pour différentes applications.

 

 

Utilisation d'un gestionnaire de variantes pour simplifier le processus

Avoir un gestionnaire de variantes dans votre application de CAO simplifie la création et la gestion des différentes variantes d'assemblage en vous permettant de faire tout le travail à partir d'une seule base de données de référence. Lors de la création d'une variante, vous pouvez indiquer l'utilisation, la non-utilisation ou la modification de la valeur de certains éléments précis. Le gestionnaire de variantes vous offre également la possibilité de modifier les fichiers de sortie (les formes de dessin d'assemblage ou la nomenclature, par exemple) afin qu'ils tiennent compte des éléments modifiés.

De plus, il vous est possible de créer plusieurs variantes d'assemblage au sein de la base de données de conception principale, ce qui élimine les problèmes et les erreurs liés à la gestion de plusieurs bases de données et, surtout, vous permet de limiter votre charge de travail.

L'utilisation d'un gestionnaire de variantes dans votre application de CAO constitue un formidable avantage si vous travaillez dans le secteur de la création de multiples configurations d'assemblage. Il vous permet de réduire les risques d'erreur et d'alléger votre charge de travail. Il vous offre également une meilleure vision d'ensemble sur votre projet et vous permet de stocker toutes les variantes au sein d'une même base de données. Les logiciels professionnels de conception de circuits imprimés, tels qu'Altium Designer 17, peuvent vous aider à vous lancer.

Des questions concernant les variantes d'assemblage ? Contactez un expert Altium.

 
 
 
 
 
 
 
Previous Article
Le placement de mires d'alignement sur circuits imprimés est-il nécessaire au vu des capacités de fabrication actuelles ?
Le placement de mires d'alignement sur circuits imprimés est-il nécessaire au vu des capacités de fabrication actuelles ?

Qui a besoin de films d'horreur quand vous pouvez souder 200 cartes à la main ?

Next Article
Pourquoi il vaut mieux répartir un contrôleur à usage général sur deux circuits imprimés
Pourquoi il vaut mieux répartir un contrôleur à usage général sur deux circuits imprimés

Ce n'est pas évident au départ, mais plus on en fait avec les contrôleurs à usage général, mieux c'est.

Commencez l’évaluation gratuite de Altium Designer. +1-800-544-4186

Faire un essai