Trois appareils électroniques précurseurs des circuits imprimés actuels

October 25, 2017 CircuitStudio

 

Vous arrive-t-il de retrouver de vieux appareils électroniques dans votre grenier ? Un walkman, un lecteur de CD, une cassette vidéo ou, si vous êtes chanceux, une console Sega Genesis ? Je suis persuadé que ces charmants objets étaient à la pointe de la technologie à l'époque où vous les avez achetés. Mais aujourd'hui, ils ne sont plus que des reliques du passé. Tous les vieux appareils ont forcément été neufs un jour, mais tous les appareils neufs n'ont pas forcément déjà été vieux ! Il existe cependant quelques exceptions notables. Le Macintosh Portable de Apple, les lunettes de soleil Thump MP3 de Oakley et la console Virtual Boy de Nintendo étaient tous des appareils avant-gardistes. Malheureusement, ils n'étaient vraiment pas pratiques. Regardons de plus près comment ces appareils se sont approchés du succès mais ont explosé en plein vol.

 

Macintosh Portable

 

La société Apple est encensée de toutes parts pour son esprit visionnaire ; mais le Macintosh Portable a probablement fait un saut trop important dans le futur. Ancêtre de nos ordinateurs portables, le Macintosh Portable a exploré des voies qu'aucun autre ordinateur ne pensait possibles auparavant. Le problème, c'est qu'il les a explorées très lentement. Avec ses 8 kg, le Macintosh Portable était tout sauf portable. J'utilise actuellement un MacBook Pro de 17" et il pèse moins de 4 kg. Peut-être qu'à l'époque Apple pensait que ses ingénieurs ne faisaient pas assez d'exercice. Si le Portable était aussi lourd, c'était à cause de sa batterie au plomb qui lui conférait une autonomie impressionnante de...8 ou 10 heures.

 

Macintosh Portable et MacBook Pro côte à côte

Crédit photo : Flickr User colecamp / Macintosh Portable et Macbook Pro

 

Alors que le Portable a mis le paquet côté poids, la mémoire laissait clairement à désirer... Le Portable était équipé en série d'un disque dur de 40 Mo et d'un lecteur de disquette de 1,4 Mo. Même si une mémoire aussi faible prête à rire aujourd'hui, c'était la norme à l'époque. L'utilisateur avait la possibilité de remplacer le disque dur par un autre lecteur de disquette à moindre coût. À propos du prix, le Macintosh Portable coûtait dans les 7 000 $ en 1989. C'est un coût important pour un objet qui sert aujourd'hui de presse-papiers encombrant. En plus de sa mémoire de stockage, le Portable était doté d'une stupéfiante mémoire RAM de... 1 Mo. Jetez un œil à cette présentation pour voir toutes les options en détail.

 

Je dirai que le Macintosh Portable n'est qu'un demi-échec. Avec ses 8 à 10 heures d'autonomie, son écran 10 pouces et ses dimensions de pachyderme, le Portable ressemble néanmoins aux ordinateurs portables d'aujourd'hui. Mais la capacité de stockage limitée de l'époque et son prix démesurément élevé ont handicapé le Portable. De nos jours, avec les technologies modernes, la taille des écrans et l'autonomie des ordinateurs est similaire, mais la capacité de stockage est infiniment plus grande et le prix considérablement plus faible.

 

Oakley Thump

Vous vous rappelez comme on se sent fier quand on sort avec de super lunettes de soleil toutes neuves ? Eh bien les lunettes Oakley Thumps ne vous procureront probablement pas cette sensation ! En plus d'être un crime contre la mode, ces lunettes de soleil étaient aussi un crime contre l'électronique. Le concept des Thump était simple : des lunettes de soleil qui peuvent également lire de la musique. Même si, à l'époque, on nageait en plein dans l'ère du MP3, je me demande comment quelqu'un a pu en arriver à penser que ça serait une bonne idée.

La seule chose que je déteste encore plus que l'électronique bas de gamme c'est l'électronique bas de gamme hors de prix. Les lunettes de soleil Thump appartiennent à cette catégorie. Elles ont la durée de vie d'une paire de lunette de soleil en plastique mais coûtent 400 $ de plus (en 2005). Et qu'est-ce que ces lunettes offrent pour 495 $ ? 256 Mo de mémoire flash NAND, c'est tout. Ça représente à peu près 50 chansons. Il faut rappeler qu'à l'époque, il existait d'autres lecteurs MP3, comme les iPod, qui pouvaient stocker 40 Go de musique pour le même prix.

 
Homme portant les lunettes de soleil Oakley Thump

Crédit photo : Flickr User Jeff.Dlouhy / Vous aussi pouvez avoir l'air aussi cool !

 

 

Même si les lunettes Thump n'ont pas vraiment d'équivalent aujourd'hui (encore heureux !), on peut les rapprocher des casques de sport MP3. Par exemple, les écouteurs Walkman MP3 étanchesde Sony ont ridiculisé les 256 Mo de mémoire embarquée du Thump avec leurs 4 Go. Les lunettes Thump vous rappellent peut-être aussi les Google Glass. Même si les Google Glass sont elles aussi des lunettes, elles n'ont quasiment aucun point commun avec les Thump, si ce n'est leur échec commercial. En 2015, Google a décidé que le monde n'était pas encore prêt à porter un tel dispositif sur la tête. Si ça se trouve, j'écrirai le même article sur les Google Glass dans 15 ans.

 

Nintendo Virtual Boy

 

Un des plus célèbres échec de produit futuriste est la console Virtual Boy de Nintendo. La Virtual Boy était précurseur des casques à réalité virtuelle vendus actuellement, mais en 1995. Avec seulement une vingtaine de jeux compatibles, la Virtual Boy ne fait pas le poids face à la quantité de jeux proposés sur les consoles d'aujourd'hui. De plus, son autonomie n'était que de 4 heures (avec 6 piles AA), d'où une durée de jeu relativement faible. Heureusement, la Virtual Boy était vendue avec un cordon d'alimentation, donc il était possible de "s'abîmer les yeux" pendant plus de 4 heures d'affilée.

Contrairement aux casques de réalité virtuelle d'aujourd'hui qui proposent des résolutions HD, la Virtual Boy n'allait pas au-delà de 384 x 224. Ce qui était « intéressant » avec l'écran, c'est qu'il était composé de LED et de miroirs pivotants au lieu d'un simple écran. La Virtual Boy coûtait 175 $, ce qui est beaucoup plus raisonnable que nos deux exemples précédents. Malgré cela, elle ne s'est vendue qu'à 770 000 exemplaires, chiffre ridiculement faible pour une console de jeu.

 

Nintendo Virtual Boy

Crédit photo : Flickr User HapasFine / Ils ont même prédit la forme des casques de réalité virtuelle utilisés de nos jours.

 

 

À l'heure actuelle, les concepteurs de circuits imprimés sont capables de loger des puces de superordinateurs dans des affichages haute-résolution et des capteurs spatiaux dans des appareils de la taille de la Virtual Boy.

 

J'espère pour vous que vous n'avez pas retrouvé un de ces appareils dans votre placard. Ce n'est jamais agréable de lire un article qui se moque de vieux appareils pour lesquels vous avez déboursé une fortune. Même si tous ces gadgets étaient avant-gardistes pour l'époque, aucun d'entre eux n'était réellement pratique. La technologie et les techniques de conception de circuits imprimés actuelles nous permettent de recréer tous ces vieux appareils, et plus encore. De nos jours, il existe des ordinateurs portables capables de loger dans des pochettes, des lunettes avec affichage intégré et des casques de réalité virtuelle qui nous prennent bien trop de temps.

 

Peut-être que vous travaillez actuellement sur une version moderne de certains de ces produits. Peut-être que vous travaillez sur un appareil futuriste qui sera la panacée dans 20 ans. Quoi qu'il en soit, vous aurez besoin d'un logiciel de pointe qui vous permettra de fabriquer les meilleurs circuits imprimés possibles. CircuitStudio peut vous aider à créer de bons circuits imprimés pour de bons produits... ou de mauvais produits.

Vous souhaitez présenter votre idée de produit à un expert ? Appelez-nous.

 

 

 

Previous Article
Découvrez comment la conception innovante de circuits imprimés permet aux objets connectés, à l’Internet des Objets de réduire le gaspillage
Découvrez comment la conception innovante de circuits imprimés permet aux objets connectés, à l’Internet des Objets de réduire le gaspillage

Les conceptions novatrices de circuits imprimés ont permis aux objets de l’Internet des Objets d’améliorer ...

Next Article
L'avenir est dans le flexible : ces secteurs qui vous forcent à maîtriser la conception de circuits imprimés flex-rigides
L'avenir est dans le flexible : ces secteurs qui vous forcent à maîtriser la conception de circuits imprimés flex-rigides

Commencez l’évaluation gratuite de Altium Designer. +1-800-544-4186

Faire un essai